ACDRIEG

 

Assemblée Générale du 12 septembre 2007 à La BAULE (9h – 10h15)

 

                              Ouverture de la réunion par le Président Raymond BASTIEN

 

Chers amis,

Comme nous disposons d’environ 1h ¼ pour tenir cette Assemblée Générale, je vous propose de commencer tout de suite.

Après Orléans, Limoges, Montpellier, Caen et Colmar, nous voici réunis en Pays de Loire à La Baule, grâce aux bons soins d’Yves et Odette Gérot que nous remercions de leur efficacité et de leur gentillesse à l’égard de tous comme nous avons pu le constater dès hier soir.

Claude DERQUIN vous présentera dans quelques instants le rapport moral et d'activités résumant les événements qui se sont passés depuis notre rencontre de Colmar en mai dernier.

 

Plan du déroulement de la matinée.

 

Rappel de l'ordre du jour :

-         Le rapport moral et d'activité sera présenté par Claude DERQUIN, puis soumis à votre approbation,

-         Le rapport financier sera présenté par Yves GÉROT, puis soumis à votre approbation,

-         Le bilan des Voyages sera fait par Jacques CAMUS accompagné de Maryvonne LAFAYE

-         En quelques mots nous vous proposerons les activités de l’an prochain,

-         Nous procéderons ensuite au renouvellement du Conseil d'Administration,

-         Enfin, nous vous parlerons, Paul JACQUIER et moi, de l’actionnariat salarié et de la fusion Suez/Gaz de France si cela vous intéresse … Nous avons placé ce point d’actualité en dernier pour permettre d’échanger aussi longtemps que possible.

Et bien sur tout au long de cette assemblée générale nous répondrons à vos questions, dans la mesure de nos moyens et du temps disponible.

 

Ceci devrait nous amener vers 10 h 15 ou nous ferons une pause de ¼ d’heure.

 

A 10h30 conférence par Madame Annick Guyot GRASCOEUR qui nous parlera de la presqu’île guérandaise.

 

 

Préambule

 

Avant de commencer l'ordre du jour proprement dit, je voudrais faire le bilan de la participation à ce Congrès où nous aurions du être 113 participants, si nos amis Yves et Janine VINCENT n’avaient pas eu un accident, sans dommage corporel mais de gros dégâts à la voiture, en venant à La Baule ; nous leur souhaitons de se remettre rapidement de leur frayeur. Ce niveau de participation est très bon, nul doute qu’il résulte de l’attractivité de la région et de la réputation d’Yves :

·        108 membres ou accompagnants dont 3 anciens membres d'EUROGEM que j'accueille en votre nom en leur souhaitant la bienvenue. J'ai nommé Frank JANUS d'Angleterre et Luciano FALLETI d'Italie ; ils viennent régulièrement et leur fidélité est précieuse. Cette année nous avons en plus le grand plaisir d’accueillir Jean-Marc et Janine REVAZ qui nous viennent de Martigny en Suisse,

·        et 3 personnes invitées par des membres.

J’en profite pour rappeler à tous que, comme pour les voyages, il est possible d’inviter des personnes non membres de l’association à participer à nos activités, mais pas à l’assemblée générale bien sur.

 

 

L’association comprend 508 adhérents mais seulement 400 ont payé à ce jour leur cotisation 2007; je rappelle, pour que nos débats soient statutairement valides, qu'il est nécessaire que 1/5 des cotisants soient présents ou représentés ce qui fixe le quorum à 80 membres.

 

Nous avons reçus 182 pouvoirs valides, ce qui avec les 58 membres présents correspond à une participations de 240 membres. Comme 38 de ces pouvoirs sont nominatifs et affectés à 10 membres, il reste à répartir 182-38 = 144. Nous pouvons affecter 3 pouvoirs à chaque autre membre présent soit (58-10)x3 = 144 pouvoirs distribués.

De plus, je rappelle que nos statuts limitent à 10 le nombre de pouvoirs que peut détenir un membre présent.

 

Ce calcul peut paraître un peu compliqué c’est pourquoi, en synthèse, je vous propose la répartition suivante :

 

Prénom

NOM

Présence
Nombre de pouvoirs

 

 

 

Nominatifs

Répartis

Totaux

Raymond

BASTIEN

O

9

 

9

Roger

BAYOL

O

 

 

 

Alain

BERNARD

O

1

 

1

Jean-Louis

BRESSIER

N

 

 

 

Christian

CARBASSE

O

2

 

2

Paul

DELPEYROUX

O

 

 

 

Claude

DERQUIN

O

10

 

10

Laurent

DURBANO

O

 

 

 

Yves

GEROT

O

2

 

2

Paul

JACQUIER

O

3

 

3

Dominique

LAMBERT

N

 

 

 

Claude

LEMAITRE

O

 

 

 

Gilbert

MARTIN-COCHER

O

1

 

1

Yves

MORE

N

 

 

 

Daniel

TERRAZ

O

 

 

 

Henri

VELATI

N

 

 

 

Edouard

VERGER

O

4

 

4

Jacques

CAMUS

O

5

 

5

Claude

VACHER

O

1

 

1

Pour chaque membre présent non détenteur de pouvoir nominatif

48

 

3/membres

présents =

144

 

 

 

 

38

 

182

 

 

Après ce préambule passons à l'ordre du jour et pour ce faire je passe la parole à Claude DERQUIN, secrétaire de l'association, pour nous présenter le rapport moral et d'activité de l'Association.

 

                          Rapport Moral et d’activités par Claude DERQUIN Secrétaire

            

 

Nous voici de nouveau réunis pour l'Assemblée Générale qui se tient dans le Cadre de notre  Congrès de LA BAULE 2007  permettez-moi  à mon tour de vous souhaiter la bienvenue et de passer un agréable séjour.

 

Félicitons notre organisateur Yves GEROT pour la parfaite préparation de cette rencontre qui est la 6ème de ce type depuis la refonte de notre Association.

 Préparer un congrès n'est jamais très facile lorsqu'il faut allier toutes les contraintes d'hébergement, de visites, de restauration, tout cela dans un coût raisonnable et  comme objectif prioritaire la satisfaction des participants qui donne l'envie de revenir l'année suivante.

 

Remercions Yves et son épouse, Odette, qui se sont dépensés sans compter tout au long de l'année pour que vous repartiez avec un excellent souvenir de LA BAULE et de sa région.

 

J'observe avec plaisir que votre participation reste, en nombre, très sensiblement supérieure aux années précédentes et nous souhaiterions être encore plus nombreux mais je crois que chacun, pour des raisons diverses, se détermine et participe, à sa manière, aux différentes activités proposées  par notre association.

 

Je rappelle que des rencontres vous sont offertes chaque année, le Congrès bien entendu mais également les sorties régionales qui obtiennent toujours un grand succès.

 

Les congrès sont organisés de façon à ce que ce ne soit pas toujours les mêmes qui effectuent le trajet le plus long. Par ailleurs le programme est à la "carte" ce qui  laisse à chacun le choix de la durée et des différentes sorties en fonction du programme proposé. Les lieux sont également choisis  en tenant compte de l'intérêt touristique de la région retenue, et disons le, en fonction des bonnes volontés qui acceptent de se charger de l'organisation. Nous reviendrons sur les futurs congrès dans quelques instants.

 

Les rencontres régionales  sont un lieu d'échanges de proximité et de convivialités, elles permettent parfois de découvrir, en compagnie d'amis, des curiosités proches de chez soi  que l'on n'a pas toujours eu l'occasion de découvrir seul. Du reste le plaisir de se retrouver entre amis ne constitue-t-il pas à lui seul un agréable moment  à partager ?

 

Je serai incomplet si je n'évoquais pas les voyages, Jacques CAMUS nous en parlera bientôt et ne me démentira pas en confirmant qu'il a également sa "Clientèle" fidèle toujours à la recherche d'un nouveau pays ou d'un site particulier à découvrir. Dans ce domaine Jacques n'a jamais manqué d'imagination au cours des nombreuses décennies auxquelles il a consacré tout son temps et toute son énergie pour organiser ces voyages qui auront laissé plein de beaux et joyeux souvenirs à ceux qui ont eu le plaisir d'y participer.

 

Au-delà de ces occasions de rencontres, vous avez:

 

-         le bulletin d'information " La LETTRE" dont le but est de maintenir un lien entre les membres en communiquant sur la vie associative. Depuis notre dernier congrès 3 numéros vous ont été adressés. Remercions ceux qui se consacrent à leur rédaction, cela demande beaucoup de temps et je dois dire que l'appel aux bonnes volontés pour contribuer à la rédaction d'articles de fond reste difficile.

 

-         la diffusion de l'annuaire auxquels beaucoup d'entre vous restent très attachés et dont la dernière mise à jour au 1er décembre 2006 était jointe à la "LETTRE" n°6

Rappelons, au passage,  que les erreurs ou omissions sont à signaler à Claude LEMAITRE détenteur du fichier qui assure la mise à jour de l'annuaire et sa diffusion ainsi que celle de la "LETTRE", qu'il en soit vivement remercié.

 

Au niveau des activités, le conseil d'administration  s'est réuni en mars dernier à Paris, toujours accueilli aimablement par Maryvonne LAFAYE qui est maintenant libérée de ses obligations professionnelles. Sans contester ce dont elle a certainement bien mérité,  je dois te dire égoïstement Maryvonne que cela ne nous arrange pas car sur le plan matériel nous n'aurons plus accès gratuitement aux salles de réunions de la rue de Vienne. Il faut dire que jusqu'à présent tu nous avais bien aidés et je tenais à le souligner en te remerciant sincèrement. Il va falloir que nous trouvions un autre lieu d'accueil aussi économique.

 

En dehors de cette réunion plénière les échanges entre membres du conseil d'administration s'effectuent par messagerie ou conférences téléphoniques afin de réduire les frais et les déplacements.

 

Précisément en ce qui concerne le domaine financier je vais laisser le soin à notre trésorier Yves GEROT vous présenter les résultats de notre exercice 2006, le point 2007 et les prévisions 2008.

 

Autre domaine engagé depuis plus de 2 ans maintenant est celui relatif à la reconnaissance de notre représentativité au sein des associations d'actionnaires salariés ASEDF et ASGAZ.

 La rencontre avec les dirigeants des entreprises ou de la branche IEG ont constitué des dossiers majeurs dans lesquels l'ACDRIEG s'est impliquée par la représentation et la contribution de notre président Raymond BASTIEN pour ASEDF et de notre vice président Paul JACQUIER pour le ASGAZ.

 Je pense que nous pouvons les féliciter très sincèrement pour le travail accompli qui permet de donner, à notre association, une raison de plus d'exister et de se faire reconnaître ( au cas ou certains nous auraient oubliés ! )

A présent j'en termine avec le rapport moral en vous remerciant de votre attention et je  laisse la parole à Raymond et Paul pour faire en quelques mots un point sur les questions d'actualité.

 

                                             INTERVENTION du Président

 

 

Vous avez trouvé dans vos pochettes d’accueil, un annuaire des membres de l'association qui vous donne des renseignements détaillés mais il n’est pas inutile d’en faire la synthèse.

 

En début de réunion je vous ai indiqué que nous étions 508 membres Actifs, Affiliés et Associés.

 

Nous avons enregistré 12 adhésions et 35 départs. Ces départs sont constitués par les 21 collègues qui n’ont pas payé leur cotisation depuis plus de 2 ans, par 7 démissions et 7 décès. Sur ce point, et au risque de ne pas être complet, nous avons eu connaissance du décès de nos amis Emile BESSODES, Michel EYMAS, Hubert VERJUS, Hubert FOUCHEYRAND, Jacques ORTHOLARY et Hubert SCHMIDLIN, ces informations ayant été données dans les dernières « Lettres ». Depuis nous avons eu à déplorer le décès de Robert BESSOU, Guy HADET, Paul MARCHAND et Robert RUSTIN. Nous adressons à leurs proches notre soutien et nos plus sincères condoléances. Si vous avez connaissance d’autres cas, je vous remercie de nous les signaler.

Avant de passer à l’approbation du rapport moral et d’activités, avez-vous des questions sur ceux-ci ?

D'autre part, en application de l'article 8 de nos statuts, nous avons décidé hier en CA de relancer les membres qui n'avaient pas payé leur cotisation depuis 2 ans soit les années 2005 et 2006 en leur précisant qu’ils seraient exclus de l'association s’ils ne se mettaient pas à jour de la totalité de leurs cotisations.

 

 

Débat sur le rapport Moral : pas de question

 

Approbation du rapport Moral -Contre -Abstention –Pour (100%)

 

Je passe maintenant la parole à notre trésorier Yves GÉROT pour nous faire part de l'état de nos finances.

 

                                            Rapport financier présenté par Yves GEROT, Trésorier

 

Yves  présente et commente les résultats financiers de l’Association pour l’année 2006. Il précise que les contrôleurs aux comptes Michel MALLARD et Marcel SUQUET ont vérifié et approuvé la régularité et l’exactitude des écritures et des différentes pièces justificatives.

Pour l’année 2006, le compte d’exploitation de l’Association s’établit comme suit :

-         recettes : 33 005,96 €

-         dépenses : 34 663,46 €

-         soit un résultat déficitaire de : 1 657,50 €

 

Parmi les points significatifs de ce compte d’exploitation, il convient de signaler :

 

Côté dépenses :

-         accroissement de la rubrique « Réunions Régionales » lié à la reprise de la participation d’un membre du bureau aux rencontres régionale.

-         accroissement ponctuel de la rubrique « Frais de Fonctionnement National » lié à l’envoi d’un courrier spécifique pour la mise en place des Associations d’actionnaires.

-         accroissement de la rubrique « Communication » lié à l’envoi de trois numéros de La Lettre (au lieu de deux les années précédente)

-         accroissement de la rubrique « Annuaire » lié à l’envoi d’un nouvel annuaire en 2006.

 

Côté recettes

-         diminution sensible de la rubrique « Cotisations » liée à un moindre recouvrement des cotisations dans plusieurs régions (principalement celles n’ayant plus de délégué)

-         .diminution de la rubrique « Congrès » liée à l’attribution d’une participation exceptionnelle de l'association ce qui diminue le montant réclamé aux participants du congrès.

 

Le compte de bilan fait apparaître en fin d’année un solde disponible de 17 305,12 €, réparti comme suit :

     - Compte Courant :      1 379,14 €

     - Compte d’Epargne : 15 925,98 €

Ces sommes disponibles ont permis de réduire la participation financière demandée aux participants au Congrès de 2007.

 

Yves GEROT complète ces résultats par la présentation des prévisions pour 2007 et 2008, prévisions qui conduisent à maintenir la cotisation annuelle à 32 €

 

 

Commission de contrôle des comptes : Michel MALLARD et Marcel SUQUET

Débat sur le rapport Financier : pas de question.

 

Approbation du rapport Financier -Contre -Abstention - Pour (100%)

 

 

Les voyages - INTERVENTION de Jacques CAMUS et Maryonne LAFAYE

 

Les voyages tiennent une grande place dans les activités de notre association, pour en faire le bilan je passe la parole à Jacques CAMUS responsable de la section voyages. Maryvonne LAFAYE qui lui succède, nous parlera des propositions pour 2008.

 

            Depuis notre dernier congrès, nous avons découvert la Croatie, la Bosnie et le Monténégro du 15 au 25 juin 2006; il y avait 29 participants. Une mention spéciale pour la Croatie, ses très beaux paysages et la gentillesse de ses habitants. Nous sommes revenus ravis de notre séjour toutefois attristés par les traces de la guerre fratricide, surtout en Bosnie, qui s’y est déroulée et qui pourrait bien reprendre.

            Puis du 6 au 9 octobre, nous avons retrouvé, avec beaucoup de plaisir Vienne, très belle capitale, très riche en souvenirs de l’Empire austro-hongrois; nous étions 26.

            Ensuite du 28 février au 12 mars 2007, les amateurs (51) de culture maya, de beaux sites archéologiques se sont régalés en visitant le Mexique toujours très attirant pour les touristes. Ceux qui sont intéressés par la culture maya pourront demander à visiter le Belize et le Guatemala qui possèdent des sites très beaux tels que Tikal au Guatemala.

            Puis les problèmes se sont posés, nos projets étant mis sur pied plusieurs mois avant leur réalisation, les élections sont venues contrarier nos prévisions.

            Nous avions prévu Florence le 10 juin, impossible élections législatives. J’ai essayé de décaler dans la seconde quinzaine de juin. Air France était d’accord mais majorait ses prix de 150 € en raison de congrès et d’expositions pendant cette période. J’ai refusé ce chantage en proposant la seconde quinzaine de septembre, même réponse d’Air France ne me laissant que le 2ème week-end pour organiser notre voyage. La proximité du Congrès nous pénalisait trop et j’ai dû reporter ce projet en 2008.

            Notre séjour en Tunisie devait avoir lieu la deuxième quinzaine de septembre, mais le ramadan commence cette année le 15 septembre jusqu’au 15 octobre. Nous avons donc retenu la période du 15 au 25 octobre pour emmener 36 participants.

            Il me reste à présent à vous dire au revoir, Amis présents et absents et à vous remercier pour le soutien que vous m’avez toujours apporté.

            Je laisse la parole à Maryvonne qui accepte de reprendre l'animation de la Section des voyages en vous annonçant le programme 2008 et la suite.

 

                                                Intervention de Maryvonne LAFAYE

 

Voici le programme des voyages 2008 qui seront proposés, par courrier en octobre, à l'ensemble des membres de l'association :

 

    -      Florence du 3 au 6 avril

-         L'Andalousie du 1er au 10 juin

-         L'Ouzbékistan du 30 septembre au 12 octobre

 

Pour 2009 et les années suivantes les programmes ne sont pas encore finalisés mais seront communiqués au plus tôt. Nous tenons compte des résultats des dernières enquêtes que Jacques avait réalisées afin de répondre aux désirs  de chacun dans la mesure du possible.

 

                               Reprise des débats par le Président :  Et pour l’avenir ?

 

Il faut développer le support informatique, mais à ce jour il n'y a que le tiers des membres qui utilisent Internet. C'est dommage car l'utilisation de ce vecteur pour la transmission des informations est rapide et moins onéreux que l'utilisation du support papier. L’an dernier notre ami Jean COURTIN, qui malheureusement n’a pu être avec nous ce jour, nous avait proposé de créer un site pour notre association. Il est en service depuis plusieurs mois et est assez consulté puisque, cette année, il a été visité 645 fois soit 80 fois par mois avec la lecture de 5 pages en moyenne par consultation.

Je rappelle l'adresse du site diffusée dans le n° 7 de la LETTRE :  http://acdrieg.com

 

Le prochain congrès 2008 : le CA, réuni hier, propose la région d’Annecy qui sera un succès grâce à l’enthousiasme de notre ami Gilbert MARTIN-COCHER, retenez dès à présent les dates : du 16 au 18 septembre. Merci d’avance à toi Gilbert.

Comme gouverner c’est prévoir celui de 2009 se tiendra à Hyères en septembre, grâce aux bons soins de notre ami Roger BAYOL.

Celui de 2010 pourrait se tenir dans le Nord, sous réserve de la disponibilité des organisateurs potentiels. 

 

Si vous avez des propositions à faire nous sommes à votre écoute c’est pourquoi je vous passe maintenant la parole.

 

Débat : pas de question.

 

Election du CA

 

Nous avons deux candidatures pour faire partie du CA de l’association : Jean COURTIN et Maryvonne LAFAYE.

Acceptez-vous leur candidature ? Contre - Abstention - Pour (100%)

Le CA avait décidé hier que, si vous acceptiez la candidature de Maryvonne, elle serait secrétaire adjoint en remplacement de Yves MORE qui ne souhaitait plus assurer cette fonction au sein du Bureau. C’est donc chose faite.

 

 

Actionnariat Salarié

 

Notre dernière Lettre N°8 y a consacré l’essentiel de son contenu, aussi je ne reviendrai pas sur les généralités mais nous allons plutôt, Paul JACQUIER pour ASGAZ et moi pour ASEDF, vous donner les derniers points d’actualité.

En ce qui concerne ASEDF, et comme je l’ai expliqué dans la « Lettre N° 8» d’avril 2007, nous avons opté pour un regroupement d’associations appelé « Energie En Action »  où chacun conserve néanmoins son identité. Au sein de ce groupement, l’augmentation du nombre d’adhérents se poursuit. L’événement important est que l’association APA issue de « Liaison Cadres Supérieurs Retraités » est venue grossir nos rangs y apportant 370 adhérents, portant ainsi nos effectifs à environ 1000 membres.

S’il n’y a qu’une chose à retenir concernant l’actualité d’ASEDF c’est celle-là : « Energie En Action » est devenue la plus grosse association d’actionnaires salariés d’EDF avec toutes les conséquences positives que cela recouvre : interlocuteur de la direction, finances et, pour le futur, place au Conseil de Surveillance du fonds Commun de Placement, voire au Conseil d'Administration d'EDF, lorsque la direction aura pris la décision d’y faire siéger les actionnaires salariés.

 

Je laisse maintenant la parole à Paul pour ASGAZ

 

                                  Actionnariat salarié – ASGAZ par Paul JACQUIER

 

Depuis le Congrès de COLMAR

-          Nouveau partenaire : L’amicale des retraités « Liaisons Cadres Supérieurs » précédemment animée par Gérard ANJOLRAS, a choisi d’adhérer à ASGAZ plutôt que de créer une association séparée (contrairement à ce qui a été fait côté EDF)

-          Ceci nous a permis d’augmenter sensiblement le nombre d’adhérents de l’association qui compte aujourd’hui 320 membres

-          ASGAZ a obtenu son adhésion à la FAS (Fédération Française des Associations d’Actionnaires Salariés) et participe depuis le mois d’avril à ses travaux

-          Parmi les conditions d’adhésion à la FAS, il y avait une modification nécessaire des statuts, ce qui a nécessité une AG extraordinaire

 

AG 2007 et conséquences

-          Les AG se sont tenues le 24 avril 2007, d’abord pour entériner les nouveaux statuts qui sont devenus applicables aussitôt

-          Le nombre de membres du CA est passé à 21 (dont les 5 membres fondateurs). En plus des 8 membres élus en 2006, 3 nouveaux ont été élus en 2007, tous  en activité à Gaz de France.

-          Le nouveau Président d’ASGAZ a été désigné parmi les actifs du CA

-          Une nouvelle organisation à été mise en place avec création de commissions (Communication, Croissance, Expertise, Relations et Coopération)

 

Le projet de Fusion GDF-Suez

-          Les réflexions : A partir de l’annonce faite il y a 18 mois, ASGAZ n’a pas souhaité prendre position tant que les conditions de l’opération n’étaient pas suffisamment définies. En effet , en dehors des contraintes purement françaises, Bruxelles devait prendre position et l’intérêt de l’opération était lié aux conditions qui pouvaient être exigées.

-          Communiqué du 10 juillet 2007 : Le 10 juillet 2007, dans un communiqué, ASGAZ présentait, avant toute prise de décision, ce qui lui paraissait important dans l’aboutissement du projet (projet  intéressant au plan industriel à condition de préserver les intérêts à court et long terme de tous les actionnaires, compte tenu des attentes du marché notamment vis-à-vis du Service Public). Ce communiqué (voir annexe) est disponible sur le site Internet d'ASGAZ

 

Le nouveau projet de Fusion GDF-Suez

-          Le 2 septembre les CA des 2 entreprises ont présenté un nouveau projet. Celui-ci modifie pas mal de choses, dans la mesure où il n’y a plus de dividende exceptionnel et où il y a séparation de la branche environnement pour créer un groupe recentré sur le domaine énergétique.

ASGAZ prendra position sur ce nouveau projet lorsque Bruxelles se sera prononcé. En attendant, le CA d’ASGAZ a décidé :

-          D'envoyer un courrier aux Présidents des 2 entreprises pour préciser les attentes sous forme de questionnement

-          D’interroger les techniciens du projet (Ph. SAIMPERT) sur un certain nombre de points: fiscalité de l’opération, devenir des actions gratuites...

-          De s’adresser aux adhérents pour les informer du contenu du projet et recueillir leurs questions

 

 Si vous souhaitez adhérer à l’une de ces associations, venez nous voir maintenant.

 

 

                                                  Clôture de l'Assemblée Générale

 

L'ordre du jour étant épuisé, le Président clôture cette Assemblée Générale en adressant ses remerciements:

-         aux membres présents pour leur confiance dans l'action des administrateurs,

-         aux administrateurs pour leur engagement et leur disponibilité,

-         à Claude Lemaître qui a toujours répondu « présent » à nos sollicitations,

-    enfin à Yves et Odette GEROT, et à tous ceux qui les ont aidés, pour l'organisation du congrès.

 

Je vous remercie de tous les applaudir et vous souhaite un excellent congrès.

 

 

&&&&&&&&&&&&&&

 

 


Annexe ASGAZ – Communiqué du 10 juillet 2007

 

 

http://asgaz.asso.fr

contact@asgaz.asso.fr

Association d’Actionnaires Salariés de Gaz de

France

73 Boulevard Haussmann

75 008 PARIS

Page 1 sur 1

Communiqué du 10 juillet 2007

L'heure de la décision quant au projet de fusion de Gaz de France avec Suez arrive. Beaucoup

d'arguments contre ou en faveur ont été échangés au cours des seize mois passés. L'Association

des Actionnaires Salariés et Anciens Salariés de Gaz de France (ASGAZ) tient à rappeler que ce

rapprochement a été initialement conçu pour éviter que Suez ne soit à court terme la cible de

groupes énergétiques européens dominants, et qu'il a comme intérêt primordial la constitution d'un

groupe qui figurera parmi les premiers fournisseurs de gaz et d'électricité en Europe, permettant

d'afficher de fortes ambitions pour l'avenir, au moment où se livre partout une intense course à la

taille.

Par ailleurs, c'est pour Gaz de France, comme pour Suez, l’une des solutions les plus pertinentes,

et la seule opérationnelle à court terme, pour faire des offres combinées gaz/électricité, qui sont

une des attentes majeures du marché, à l'heure où celui-ci s'ouvre totalement à la concurrence.

Enfin ce groupe occupera une des positions les plus fortes sur le marché mondial du GNL, en

pleine expansion, qui est un vecteur stratégique clé de la croissance à long terme. Il pourra ainsi

plus facilement se renforcer vers l'amont, autre défi d'importance à relever.

A cet égard, il importera que les modalités de rapprochement de Gaz de France et de Suez

assurent au nouveau Groupe la capacité de se développer dans le domaine de l’énergie et

préservent les intérêts à court terme et à long terme des actionnaires de Suez.

De ce fait, même si une fusion n'est pas une garantie absolue de succès et que de nombreuses

difficultés seront à surmonter, l'Association des Actionnaires Salariés et Anciens Salariés de Gaz

de France (ASGAZ) estime que ce projet est le plus à même, parmi l'éventail de ceux qui ont été

avancés, de donner sur le long terme de la valeur à Gaz de France.

C'est à l'aune de cette préoccupation et du résultat obtenu sur ce point, que sera jugé in fine la

décision que prendront les Pouvoirs Publics, dans un contexte où il semble très vraisemblable, que

la Commission européenne obtienne, à plus ou moins court terme, que le patrimoine des sociétés de

transport de gaz soit complètement séparé de celui des sociétés de vente de gaz.